En Ouganda, la Cour suprême ordonne la libération de l’opposant Bobi Wine

Bobi WineBobi Wine et sa famille assignés à résidence - Image : Bobi Wine/Twitter

En Ouganda, la Cour suprême a ordonné aux forces de sécurité de libérer le leader de l’opposition Bobi Wine de son assignation à résidence, jugeant que son maintien en détention était illégal et portait atteinte à ses droits individuels.

Bobi Wine, de son vrai nom Robert Kyagulanyi, est assigné à résidence chez lui à Kampala, la capitale, depuis le 15 janvier, au lendemain d’élections contreversées.

Le président Yoweri Museveni a obtenu un sixième mandat consécutif, avec 58,6% des suffrages exprimés en sa faveur contre l34,8% pour son opposant Wine, selon les résultats officiels.

Dans une interview accordée à 702 Talk Radio le week-end dernier, Bobi Wine a déclaré que son intention de déposer un recours auprès des tribunaux contre les résultats de l’élection aurait été contrecarrée par les autorités.

À lire aussi :

À propos de l'auteur

muntunews
La rédaction

Sois le premier à laisser un commentaire sur "En Ouganda, la Cour suprême ordonne la libération de l’opposant Bobi Wine"

Laisser un commentaire

Ton adresse e-mail ne sera pas publiée.


*